Article Ouest France – 110 millions de téléphones portables dorment dans nos tiroirs… au lieu d’être revendus ou recyclés – Julia Toussaint – Article du 9 mars 2021

Publié le 09/03/2021 à 20h07

Le stock de téléphones inutilisés grossit chaque année. Les deux tiers sont encore fonctionnels. Mais les Français ont du mal à se séparer de leurs précieux mobiles. La filière du reconditionnement est pourtant en demande constante.

https://www.ouest-france.fr/high-tech/telephonie/110-millions-de-telephones-portables-dorment-dans-nos-tiroirs-au-lieu-d-etre-revendus-ou-recycles-7180772

C’est ce que révèle le baromètre Recommerce (pionner français du reconditionnement de smartphones) du marché du mobile d’occasion, réalisé par Kantar et publié ce mercredi 9 mars. 

Quand on sait que 40 kg de matières premières sont ponctionnées pour fabriquer un smartphone, c’est une aberration écologique ! ​s’agace Benoit Varin, cofondateur de Recommerce. En plus, ces téléphones pourraient dépanner les gens qui n’ont pas les moyens d’acheter du neuf. 

Selon une autre étude récente réalisée par la société de conseil Sofies, deux tiers des mobiles inutilisés sont encore fonctionnels.

Impensable pour la moitié des Français

Acheter un téléphone d’occasion est pourtant devenu chose courante : un Français sur trois a déjà sauté le pas. Mais quand il s’agit du sien, c’est une autre histoire… Moins d’un sondé sur cinq (19 %) a revendu ou donné son mobile inutilisé en 2020. Alors, pourquoi diable avons-nous tant de mal à nous séparer de nos anciens cellulaires ?

Une bonne moitié des Français interrogés (54 %) ne l’envisage même pas. Certains évoquent la valeur sentimentale (SMS échangés, photos…), mais beaucoup veulent surtout conserver un téléphone de secours, pour dépanner en cas de pépin. Ou encore pour en faire cadeau à un proche.

Revendus 92 € en moyenne

Reste donc une zone grise de 27 % de sondés, qui aimeraient revendre leur ancien appareil, sans s’y résoudre pour autant. Premier motif de ce blocage, un prix de revente trop bas. Recommerce reprend les téléphones pour 92 €, en moyenne. Chez Orange, on parle de 93 €. Ces chiffres incluent les derniers iPhones comme les vieux téléphones à touches et, bien sûr, tout dépend du modèle.

De nombreux sites internet permettent d’estimer le prix de revente de son mobile. 

 Ce sera toujours mieux que s’il reste stocké dans un tiroir, ​pointe Benoit Varin. Et plus vous attendez, plus il perd de la valeur à l’Argus des téléphones ! Comme une voiture qui resterait garée dans le jardin. 

Article Les Echos Start – Camille Wong – Pour ou contre taxer les appareils reconditionnés pour aider la culture ? – Article du 15 février 2021

https://start.lesechos.fr/societe/economie/pour-ou-contre-taxer-les-appareils-reconditionnes-pour-aider-la-culture-1289488

Chaque jeudi, c’est Le Match. On confronte deux opinions autour d’une question… et à vous de forger votre propre point de vue// Aujourd’hui, le débat concerne un nouveau projet de loi, porté par le ministère de la Culture : faut-il appliquer une redevance sur les appareils reconditionnés ?

Par Camille Wong publié le 11 févr. 2021 à 11:56. Mis à jour le 15 févr. 2021 à 12:06

Le reconditionnement participe activement à répondre aux défis actuels de notre société : réduire notre empreinte environnementale, encourager la consommation responsable et solidaire et faciliter l’accès au numérique au plus grand nombre. Choisir un smartphone reconditionné permet d’éviter l’émission de 30 kg de CO2 en prolongeant sa durée de vie. 

Ainsi rajouter 14 euros de coût sur chaque smartphone de plus de 64 Go (soit la grande majorité), représente un risque de mettre en faillite certains acteurs du marché en leur demandant 150 millions d’euros et en menaçant directement 1.000 emplois en France.

Au-delà des considérations sectorielles, appliquer cette redevance aux appareils reconditionnés est un non-sens : la redevance a déjà été payée par le premier acheteur. Fait-on payer deux fois la TVA au consommateur dès qu’un produit change de main ?

Article Usine Digitale – Léna Corot – Un Board Impact pour promouvoir la diversité et la mixité dans les start-up françaises – Article du 8 février 2021

https://www.usine-digitale.fr/article/un-board-impact-pour-promouvoir-la-diversite-et-la-mixite-dans-les-start-up-francaises.N1058429

Afin de favoriser les bonnes pratiques et promouvoir la diversité et la mixité au sein des start-up françaises, un Board Impact voit le jour. Ce comité a pour but d’établir des engagements que les start-up du French Tech 120 seront incitées à suivre et respecter.

Par Léna Corot publié le 8 février 2021 à 16h45

Dans les semaines qui arrivent, le Board Impact va débuter son travail autour des questions de diversité et de mixité. Le but est d’établir une feuille de route et de rapidement faire des propositions autour de ces thématiques à Cédric O, le secrétaire d’Etat chargé de la Transition Numérique et des Communications Electroniques, pour qu’une mise en œuvre concrète puisse voir le jour dans l’année.

Le Board Impact est composé de 6 membres de start-up et trois autres acteurs du monde de la Tech : Pierre-Etienne Roinat (CEO Recommerce), Carole Juge-Llewellyn (CEO Joone), Diane Rivière (head of people & culture Alan), Jean-Gabriel Levon (cofondateur et directeur Impact Ynsect), Thomas Meister (VP Communication OpenClassrooms), Aude Guo (cofondatrice Innovafeed), Déborah Loye (présidente Association Sista), Saïd Hammouche (TechYourPlace) et Sofia Hmich (fondatrice Future Positive Capital).

Article Le Parisien – Marion Kremp – Gentilly : la start-up Recommerce montrée en exemple pour sa gestion du télétravail – article du 11 Décembre 2020

https://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/gentilly-la-start-up-recommerce-montree-en-exemple-pour-sa-gestion-du-teletravail-11-12-2020-8413803.php

L’entreprise de reconditionnement de téléphone portable a mis en place des outils numériques pour garder le lien avec ses salariés durant le confinement. Une démarche saluée par le secrétaire d’Etat au Numérique Cédric O et son homologue à la santé au travail Laurent Pietraszewski ce vendredi.

Par Marion Kremp Le 11 décembre 2020 à 18h27

“Autant d’outils de l’économie digitale made in France déployés pour poursuivre une activité aussi normale que possible que sont venus constater et saluer le secrétaire d’Etat au Numérique Cédric O et son homologue aux Retraites et à la Santé au travail Laurent Pietraszewski ce vendredi matin.”

Nous avons une culture d’entreprise très forte, Recommerce est engagée dans l’économie circulaire et valorise en interne le partage d’idée, une proximité. Nous sommes en échanges permanents, notamment via des rituels fédérateurs que nous avons pu poursuivre à distance depuis le début de la crise sanitaire, présente Karine, responsable des ressources humaines, en visioconférence depuis chez elle avec les deux ministres”.

Article Le Figaro – Elsa Bembaron – Les smartphones reconditionnés, une aubaine pour les consommateurs- article du 13 Mars 2020

https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/les-smartphones-reconditionnes-une-aubaine-pour-les-consommateurs-20200313

L’Europe veut privilégier l’économie circulaire. Des mesures bonnes pour l’environnement et l’emploi. Retour sur un secteur prometteur.

Par Elsa BembaronPublié le 13 mars 2020 à 16:56, mis à jour le 13 mars 2020 à 16:56

Extrait:

«Il faudrait aussi qu’on arrête l’import de produit low cost neuf qui sont moins chers que les produits réparés», ajoute Benoît Varin, qui en appelle à la «responsabilité collective d’arrêter d’acheter n’importe quoi et de limiter les importations aux produits qui sont réparables». Enfin, si davantage de produits étaient réparables, cela permettrait aussi de créer plus d’emplois. Le gisement est estimé à 200.000 emplois. Enfin, d’autres vecteurs pourraient être activés, notamment le taux de TVA. Certains pays ont baissé le taux de TVA sur les réparations de quelques produits, comme les vélos, la maroquinerie, le textile… «Pourquoi pas la France?» interroge Benoît Varin

Europe 1 – Raphaëlle Duchemin : Téléphone français

RS switzerland donne une seconde vie aux téléphones portables

RS switzerland donne une seconde vie aux téléphones portables – article réalisé par Maude Bonvin pour AGEFI, à retrouver sur la version papier du 19 juin 2018 ou sur leur site internet.

 

 

Recommerce : “Aider les commerçants à devenir des REcommerçants”

Interview de Benoît Varin réalisé par Philippe Oberlé, bloggeur, Green Economy, 9 mai 2018

Peut-on lutter contre l’obsolescence programmée de nos smartphones?

RTS.ch, 6 février 2018