Publié le 09/03/2021 à 20h07

Le stock de téléphones inutilisés grossit chaque année. Les deux tiers sont encore fonctionnels. Mais les Français ont du mal à se séparer de leurs précieux mobiles. La filière du reconditionnement est pourtant en demande constante.

https://www.ouest-france.fr/high-tech/telephonie/110-millions-de-telephones-portables-dorment-dans-nos-tiroirs-au-lieu-d-etre-revendus-ou-recycles-7180772

C’est ce que révèle le baromètre Recommerce (pionner français du reconditionnement de smartphones) du marché du mobile d’occasion, réalisé par Kantar et publié ce mercredi 9 mars. 

Quand on sait que 40 kg de matières premières sont ponctionnées pour fabriquer un smartphone, c’est une aberration écologique ! ​s’agace Benoit Varin, cofondateur de Recommerce. En plus, ces téléphones pourraient dépanner les gens qui n’ont pas les moyens d’acheter du neuf. 

Selon une autre étude récente réalisée par la société de conseil Sofies, deux tiers des mobiles inutilisés sont encore fonctionnels.

Impensable pour la moitié des Français

Acheter un téléphone d’occasion est pourtant devenu chose courante : un Français sur trois a déjà sauté le pas. Mais quand il s’agit du sien, c’est une autre histoire… Moins d’un sondé sur cinq (19 %) a revendu ou donné son mobile inutilisé en 2020. Alors, pourquoi diable avons-nous tant de mal à nous séparer de nos anciens cellulaires ?

Une bonne moitié des Français interrogés (54 %) ne l’envisage même pas. Certains évoquent la valeur sentimentale (SMS échangés, photos…), mais beaucoup veulent surtout conserver un téléphone de secours, pour dépanner en cas de pépin. Ou encore pour en faire cadeau à un proche.

Revendus 92 € en moyenne

Reste donc une zone grise de 27 % de sondés, qui aimeraient revendre leur ancien appareil, sans s’y résoudre pour autant. Premier motif de ce blocage, un prix de revente trop bas. Recommerce reprend les téléphones pour 92 €, en moyenne. Chez Orange, on parle de 93 €. Ces chiffres incluent les derniers iPhones comme les vieux téléphones à touches et, bien sûr, tout dépend du modèle.

De nombreux sites internet permettent d’estimer le prix de revente de son mobile. 

 Ce sera toujours mieux que s’il reste stocké dans un tiroir, ​pointe Benoit Varin. Et plus vous attendez, plus il perd de la valeur à l’Argus des téléphones ! Comme une voiture qui resterait garée dans le jardin.